Skip links

Suivre ses performances éditoriales, c’est tout de même mieux

La remarque un chouïa curieuse de la semaine :

— Oh, vous proposez un suivi des performances éditoriales ? Mais c’est super, je n’avais encore jamais vu ça.

Eh bien, euh… oui ? 🤔

Alors, je sais pas pour les autres, mais en général, je ne construis jamais de strat’ sans objectif(s) derrière.

Ça vaut aussi pour les contenus. On écrit (normalement) toujours pour atteindre quelque chose, donc on pose des objectifs…

– D’acquisition d’audience ;
– D’information ;
– De conversion ;
– D’engagement ;
– De notoriété.

Et on peut tout mesurer hein, surtout aujourd’hui, y’a plein d’outils qui existent.

💹 Pour l’audience, on peut checker le nombre de visites ; pour la conversion, les clics sur les CTA ; pour la notoriété, le temps de lecture, le % de scroll de la page, les partages RS…

Là où c’est dommage, c’est que les rédacteurs / copy ne sont pas souvent dans la boucle de la mesure des performances éditoriales