Skip links

La différence entre lecture et navigation

Conseil tout nul n°34 :

“Il faut écrire court sur le web”

Je vous vois déjà froncer les sourcils : comment ça, un conseil tout naze ? Mais tout le monde le dit qu’il faut écrire “court” !

Alors en fait, ça dépend 🤺

Je sais bien que ça fait un certain nombre d’années que l’on voit régulièrement fleurir des articles consacrés au sujet, citant ou reprenant tout ou en partie la dernière étude en date de Nielsen.

De toute façon, on nous explique invariablement que l’internaute est un singe hyperactif friand de contenus courts et incapable de retenir plus de quatre informations à la fois.

Alors, autant écrire “court” peut se comprendre dans un objectif de rédaction claire : transmettre un message concis le plus efficacement possible.

Autant pour le reste… 😬

Parce qu’aussi intéressantes soient les études de Nielsen, c’est oublier qu’elles produisent une moyenne à partir d’un panel de sites.

En d’autres termes, ces études omettent leurs particularités. Un internaute ne lira pas, et ne se comportera pas, d’une manière strictement identique sur un blog et un site ecommerce !

Mais peut-être qu’en fait, le problème est mal posé.

On confond sans doute lire… et naviguer.