Skip links

Abuser en copywriting en un exemple

Il y a un truc qui me gonfle un peu, beaucoup.

Je suis sûr que ça vous gonfle aussi.

(et pas qu’un peu)

Le genre de chose qui me colle le palpitant au trou.

Qui me fait dire “Bon sang, vous abusez !”

Ou, de façon plus pragmatique…

“Tu vas accoucher, ou bien quoi ?”

Comme si on avait que ça à faire.

De lire cinq mots par ligne.

Pendant dix minutes.

Avant d’arriver au cœur du sujet.

La copy, c’est pas caler 5000 paragraphes de quelques mots.

Il s’agit de capturer l’attention…

… tout en poussant à la conversion.

Quoi qu’il arrive, pas de panique.

Si le texte est bien foutu, les gens vont lire 🤺

Mais arrêtez de tronçonner vos textes.

Vous êtes copywriters.

Pas bûcherons.